La méthode d’organisation du Bullet Journal vous semble très bien sur le papier. Cependant, c’est une activité qui vous paraît tout de même extrêmement chronophage : devoir créer toutes ces pages, planifier sur le long terme, décorer, ... vous êtes déjà épuisé rien que d’y penser !

Sachez néanmoins qu’il est très simple de passer moins de cinq minutes par jour sur votre Bullet Journal et qu’il ne s’agit pas d’une activité si chronophage que cela au quotidien. À l’inverse, tenir un Bullet Journal pourra vous faire gagner du temps sur le long terme.

Démarrer un Bullet Journal : une étape qui prend du temps

Nous n’allons pas essayer de vous mentir ici, il est vrai qu’il y a un jour dans l’année où vous devrez vous pencher sérieusement sur votre Bullet Journal pendant plusieurs heures : lorsque que vous devez mettre en place votre organisation annuelle. Cela pourrait vous prendre peut-être une heure ou deux selon ce que vous souhaitez faire.

C’est également une étape où vous serez amené à prendre le plus de décisions quant à votre organisation, ce qui pourra vous prendre un peu de temps.

Nouveau mois, nouvelles pages

Ensuite, en chaque début de mois, vous devrez répéter certaines pages de votre organisation mensuelle qui devront être « remises à zéro » pour le nouveau mois qui commence.

Il vous faudra alors peut-être y passer 30 petites minutes maximum, sachant que plus les mois passeront, plus vous n’aurez qu’à simplement recopier l’organisation du mois précédent en adaptant simplement les jours, ce sera un jeu d’enfant, il n'aura jamais été aussi simple de savoir gérer son temps !

Le Bullet Journal au quotidien : juste le temps que votre café ou tisane refroidisse !

Finalement, il faut simplement vous dégager cinq minutes dans votre journée pour écrire vos tâches à faire (pour la journée ou celle du lendemain si vous vous préparez le soir) ainsi que faire l’état des lieux de ces tâches si vous ne les avez pas déjà cochées tout au long de la journée. Rien de plus simple que ça !

Et la décoration ?

C’est une des choses qui effraie le plus les personnes intéressées par le Bullet Journal. Pinterest regorge tellement d’exemples assimilés à des œuvres d’art plutôt qu’à un carnet d’organisation que vous êtes en droit de vous demander s’il n’y a pas erreur sur la marchandise.

En réalité, il n’appartient qu’à vous de choisir si vous souhaitez décorer votre Bullet Journal ou non. Nul besoin de transformer votre Bullet Journal en œuvre d’art avec des dessins et des couleurs dans tous les sens. Vous pouvez simplement opter pour un Bullet Journal minimaliste qui ne sera là que pour son objectif principal : vous permettre de vivre une vie remplie, équilibrée et productive.

Certains apprécient néanmoins renouer avec une part de création que l’on a tendance à supprimer dans nos vies quotidiennes aujourd’hui. Passer un peu de temps à jouer avec les couleurs des stylos ou s’aventurer dans le dessin peut être une activité relaxante et agréable à part entière !

Vous l’aurez compris, le côté chronophage du Bullet Journal n’est pas tant dans le temps passé à le mettre en place, mais bien le fait de se confronter à l’organisation de sa vie : qu’est-ce que l’on veut vraiment opérer comme changement ? Comment veut-on l’opérer ? Qu’est-ce qui peut nous aider à changer ? Comment déterminer ses priorités ? Comment les segmenter sur l’année puis mensuellement ? Comment matérialiser cela en tâches quotidiennes ?

C’est en décortiquant tous ces éléments que l’on pourra atteindre ses objectifs et mener la vie que l’on a envie de mener… en moins de 5 minutes par jour seulement !